En route vers Tokyo avec le coureur en fauteuil le plus rapide du monde, Leo-Pekka Tähti

Les succès paralympiques vont-ils continuer ?

Leo-Pekka Tähti est né à Pori (Finlande) en 1983. Malgré sa lésion médullaire congénitale, Leo-Pekka a eu une enfance normale et a commencé à faire du sport très jeune avec le basket-ball en fauteuil, qu’il continue d’ailleurs de pratiquer aujourd’hui en plus de la course en fauteuil.

Leo-Pekka a commencé la course en fauteuil à 14 ans et a très rapidement bouclé son premier semi-marathon avec un temps de 1:26:49. Depuis lors, Leo-Pekka a beaucoup progressé, puisque son record actuel en marathon est pratiquement le même à 1:46:04 !

Parallèlement à sa formation sportive, Leo-Pekka a obtenu son diplôme d’entraîneur, qui pourrait lui être utile lorsqu’il prendra sa retraite sportive.

Road to Tokyo: Leo-Pekka Tähti

La course en fauteuil est l’un des handisports les plus populaires au monde. Elle est représentée aux Jeux Paralympiques depuis les premiers Jeux organisés à Rome en 1960.

Les distances des différentes compétitions sont les mêmes que pour la course à pied : la vitesse sur 100, 200 et 400 m, le demi-fonds sur 800 et 1 500 m, le fonds sur 5 000 et 10 000 m et le marathon, la plus longue distance.

Road to Tokyo: Leo-Pekka Tähti

L’entraînement de Leo-Pekka a toujours été marqué par la détermination et un mental tourné vers l’objectif. Après ses premiers tours de roue en 1997, quelques années lui ont suffi pour atteindre le sommet de son sport en Finlande. En 2000, il a battu les records de Finlande sur 200 et 10 000 mètres, et l’année suivante, il représentait déjà la Finlande aux Championnats d’Europe.

En 2002, le sélectionneur Juha Flinck a rejoint son équipe, et Leo-Pekka lui attribue l’incroyable développement qu’il a connu au cours des années suivantes. C’est en 2004 à Athènes que Leo-Pekka remporte sa première médaille d’or paralympique, suivie par près de 30 autres médailles remportées dans des compétitions majeures.

Depuis Athènes, Leo-Pekka est invaincu sur 100 mètres. Cette année est particulière, car il a déclaré que les Jeux Paralympiques de Tokyo seront ses derniers. C’est pourquoi il donnera le meilleur de lui-même cette saison. Son objectif est d’être plus fort que jamais !

Play Video